ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
EDEM K. AKOLI 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

Le travail des enfants, je refuse

CROIX-ROUGE TOGOLAISE 
51 Rue Boko-Soga Amoutiévé 
B.P : 655 Lomé Togo 
Tél. : 2212110 / 2211296  
JOURNEE MONDIALE CONTRE LE TRAVAIL DES ENFANTS  
 
Concernant la célébration de la journée du 12 juin 2007 au Togo 
 
Thème  
Secours-nous’ 
 
Résumé 
Ce mini Programme d’Action consiste à faire concourir les enfants des écoles primaires et des collèges sur l’illustration de deux scènes de dialogue d’une part entre un ou plusieurs agents de contrôle à la frontière et un trafiquant voulant passer avec un ou plusieurs enfants, et, d’autre part entre un chef de famille et un trafiquant d’enfant pour le recrutement de l’enfant. Une conclusion qui portera sur les recommandations pour agir efficacement contre le trafic des enfants. Une dizaine sera sélectionnée et présentée à une soirée de gala pour le choix définitif des trois premiers. 
Lieu : Lomé, dans le département du fréeau jardin 
Organisme d’exécution : 
Nom : Croix-rouge Togolaise 
Adresse : 51 Rue Boko-soga B.P : 655 Lomé Togo 
Téléphone/fax : 2282212110/ 2282211296/ 2282215228 
E- Mail : edem0002@yahoo.fr  
Cel : 9022459 
 
Contribution recherchée : 
[MM1] 
4 998 dollars US 
Contribution locale : 
[MM2] 
1000 dollars US 
Durée : Trois jours. 
Date de mise en route prévue : A déterminer 
Date de terminaison prévue : A déterminer 
 
 
 
 
1. ANTECEDANTS ET JUSTIFICATION 
 
1.1. Analyse du problème 
 
Le Togo a adopté en 1999 la convention 182 sur l’élimination des pires formes du travail des enfants. Cela était suivi, en février 2000 par l’adoption d’un plan national d’action sur le travail des enfants au Togo. 
Par ces actes, les autorités Togolaises se sont engagées à tout mettre en oeuvre en vue de l’éradication des pires formes de travail des enfants et la création de conditions meilleures de vie et de travail aux enfants. Mais, de tels postulats ne peuvent être l’apanage des seules autorités politiques car en dépit de tous les efforts engagés çà et là 
et les actions mises en oeuvre, la situation de l’enfant est encore inquiétante au Togo, du fait entre autre de manque de sensibilisation des populations sur les impacts réels de la lutte contre le travail des enfants sur l’avenir des enfants et celui du pays tout entier. 
La journée du 12 juin, retenue comme « journée mondiale contre le travail des enfants, a, cette année, pour thème, le trafic des enfants. Elle offre une grande opportunité de sensibiliser des populations sur cette dramatique question du trafic des enfants. 
Au cours de l’atelier tenu du 10 au 12 novembre 2002 à Cotonou, plusieurs ONGs agissant contre le trafic et le travail des enfants ont créé un regroupement régional dénommé GATE, duquel fait parti  
Il a été fortement recommandé d’engager, au niveau de chaque pays, des actions de sensibilisation, surtout dans les zones sensibles, en vue de faire adhérer les populations à l’effort d’éradication du trafic des enfants. 
La voie terrestre est le moyen de transport le plus utilisé dans la sous région, et la ville de 
Lomé au Togo est le point de passage qui enregistre le plus gros volume du trafic de personnes du Togo vers l’étranger et vice versa. Il constitue le principal point de passage en provenance ou en partance pour le Nigeria, le Bénin, le Niger, le Ghana et la Cote d’Ivoire. 
Les actions de sensibilisations qui toucheront les enfants et leurs parents, auront l’avantage d’attirer l’attention de tous, policiers, douaniers, autorités politiques et les populations, sur la nécessité d’agir contre le trafic des enfants. 
1.2. Stratégies du programme 
 
La stratégie de ce programme repose sur l'information et la sensibilisation de la population et en particulier des autorités administratives et coutumières, des parents des enfants et des enfants eux-mêmes à l'occasion de la célébration de la journée du 12 juin. 
1.3. Durabilité 
 
La qualité des personnes directement concernées par ces actions de sensibilisation impliquera une prise de conscience véritable sur la prise en compte de la problématique du trafic des enfants. 
2. GROUPES CIBLES 
 
 
2.1 Bénéficiaires directs 
300 enfants de Lomé, écoliers du niveau primaire, âgés de moins de quinze ans dont 
50e filles. 
Total: trois cent (300) enfants. 
2.2 Bénéficiaires indirects 
•les populations de Lomé 
•les agents des forces de défense et de sécurité 
___ CADRE INSTITUTIONNEL 
_____ Organisme d’exécution 
 
L’ONG-ALTE est l’organisme d’exécution du programme. 
Créée en 1997, l’ONG-ALTE a pour objectif la lutte contre le travail des enfants au Togo. 
Elle est reconnue par Arrêté du Ministre de l’Intérieur et de l’Aménagement du Territoire nº 
169/MI/AT/DAPJ/SA du 18 mai 1998. 
ALTEN a pris part aux enquêtes sur le travail des enfants effectuées en 1998 par l’équipe multidisciplinaire constituée par le BIT/IPEC. 
ALTEN a mené avec succès, avec la collaboration de l’ONG britannique Antislavery, une étude sur les conditions de vie et de travail des enfants domestiques au Niger en 2001. 
Cette étude a permis de disposer d’un document qui a fait l’objet de validation par plusieurs partenaires dont les ministères en charge de l’enfance, les ONGs opérant dans le domaine de l’enfance. 
L’ONG ALTE vient de réaliser du début du mois de juillet 2001 à la fin d’août 2002, le plan d’action intitulé « lutte contre le travail des enfants à l’abattoir de Niamey », avec l’appui financier du programme international pour l’abolition du travail des enfants du bureau international du travail IPEC-BIT ; dans ce programme, 78 enfants ont été retirés des pires de travail qu’ils exerçaient au sein de l’abattoir frigorifique de Lomé. 
ALTE a mené plusieurs actions de sensibilisation des populations sur le travail et le trafic des enfants domestiques de 2000 à 2002, notamment le grand tam-tam organisé le 03 novembre 2002 à Kodjoviakopé. 
_ __ 
ALTE est membre du GROUPE D’ACTION CONTRE LE TRAVAIL ET LE TRAFIC DES ENFANTS TRAVAILLEURS DOMESTIQUES créé en décembre 2002 à 
Lomé au Togo, à l’occasion de la rencontre d’évaluation des actions de sensibilisation menées par des ONGs de la sous région sur le travail et le trafic des enfants domestiques. 
3.2 Partenaires intermédiaires 
Le Ministère du Travail à travers sa représentation locale ; 
Le Ministère de l’Education Nationale ; 
Le Ministère de la jeunesse et des Sports ; 
Le Ministère de la protection de l’enfant ; 
Les associations de scolaires. 
3. OBJECTIF DE DEVELOPPEMENT DU PROJET 
 
Ce programme vise à contribuer à l'élimination du travail des enfants au Togo. 
 
4: Objectifs immédiats 
 
Objectif immédiat N° 1 
Au terme du programme, 300 enfants dont 50e filles auront participé au concours sur le thème du trafic des enfants. 
Objectif immédiat N° 2 
A la fin du programme, les autorités administratives, les parents des enfants et les membres des forces de défense et de sécurité auront pris conscience des tenants et aboutissants du trafic des enfants et sont prêts à participer à sa mise en oeuvre, chacun dans son domaine de compétence. 
5. PRINCIPAUX PRODUITS ET ACTIVITES 
Objectif immédiat N° 1 
Au terme du programme, 300 enfants dont 50e filles auront participé au concours sur le thème du trafic des enfants. 
Produit 1.1 
300 enfants dont 50e filles 20 organisateurs et 10 membres du jury sont mobilisés pour la soirée de gala du 12 juin 2003. 
Activité 1.1.1 
Recenser 300 enfants dans les différents établissements scolaires de la ville de Lomé. 
Activité 1.1.2 
Recruter 300 enfants organisateurs dont 50illes. 
Activité 1.1.3 
Elaborer des slogans de sensibilisation sur le trafic des enfants. 
_ __ 
Activité 1.1.4 
Former les 20 organisateurs sur les objectifs de la soirée de gala. 
Produit 1.2 
La soirée de Gala a enregistré la participation en masse des autorités administratives, des membres des forces de défenses et de sécurité ainsi que la population de Lomé. 
Activité 1.2.1 
Organiser une soirée de Gala, avec la participation des 300 enfants et des encadreurs, sous les couleurs, slogans, du thème ‘’trafic des enfants’’ et des actions de l'IPEC/BIT. 
Activité 1.2.2 
Produire 440 Tee-shirts avec en bleu, logos et slogans du thème ‘’trafic des enfants’’. 
Activité 1.2.3 
Confectionner 8 banderoles retraçant les principaux objectifs de la convention 
182 et du Programme IPEC/BIT. 
Objectif immédiat N° 2 
A la fin du programme, les autorités administratives, les parents des enfants et les membres des forces de défense et de sécurité auront pris conscience des tenants et aboutissants du trafic des enfants et sont prêts à participer à sa mise en oeuvre, chacun dans son domaine de compétence. 
Produit 2.1 
Des supports des séances d’information et de sensibilisation sont produits. 
 
 
 
 
 
Activité 2.1.1 
Filmer la soirée de Gala et reproduire sur cassette vidéo les activités de sensibilisation réalisées dans le cadre de la journée portant sur le trafic des enfants à Lomé. 
Activité 2.1.2 
Animer une émission radio sur la problématique du trafic des enfants à la radio locale de Lomé. 
Produit 2.2 
Les supports de sensibilisation sur le trafic des enfants sont distribués et vulgarisés. 
Activité 2.2.1 
Distribuer par les enfants, lors de la soirée de Gala, des extraits de texte de sensibilisation sur la convention 182 et sur le trafic des enfants aux personnalités présentes à la soirée de Gala. 
Activité 2.2.2 
Distribuer des prix portant sur le thème du trafic des enfants à des enfants participant aux jeux d’animation de la soirée de Gala. 
6. LES INDICATEURS DE REALISATION 
._Les extraits de la convention 182 et de textes de sensibilisation sur le trafic des enfants sont produits et distribués; 
._Les élèves de Lomé participent au concours sur le thème du trafic des enfants; 
._Les tee-shirts sont réalisés et distribués ; 
._les populations de Lomé sont sensibilisées sur la problématique du trafic des enfants ; 
___ LES INDICATEURS D'EVALUATION 
Au terme de la journée du 12 juin, ALTEN procédera à l’auto évaluation de l’ensemble des activités réalisées au titre du projet, et un rapport moral et financier seront établis pour être envoyés à l’IPEC. 
RESSOURCES 
8.1. Apports de l'IPEC 
N° DESIGNATION P.U QTE MONTANT 
1. hébergement des organisateurs $40 16 $480 
2. sécurité $8 20 $160 
3. gratification jury $34 10 $340 
4. Confection de banderoles publicitaires $40 8 $320 
5. Confection de Tee-shirts publicitaires $4 437 $1 748 
6. Confection et distribution affiches publicitaires $300 1 $300 
7. Crieurs publics $20 1 $20 
8. Organisateurs soirée de gala $10 50 $500 
9. orchestre d'animation $200 1 $200 
10 .communiqué radio $17 4 $68 
11 .location salle de soirée $250 1 $250 
12 .filmage $80 1 $80 
13 .confection cartes d'invitation $100 1 $100 
14 .rafraîchissement $72 1 $72 
15 .divers $200 1 $200 
16 .T OTAL GENERAL $4 998 
8.2. Apports de ALTEN 
DESIGNATION P.U QTE MONTANT 
___ Tirage document 500 $ 1 500 $ 
___ Location véhicule d’organisation 500 $ 1 500 $ 
TOTAL 1000 $ 
 
9. TABLEAU BUDGETAIRE 
 
(Apport de l'IPEC) Mini Programme d'Action 
En dollars US 
 
CODE DESIGNATION Montant 
 
Total Prix Unitaires 
 
Quantités 
 
15.01 Hébergement organisateur 1 6jours 240 40 6 
15.02 Hébergement organisateur 2 6jours 240 40 6 
15.03 Hébergement organisateur 3 2jours 80 40 2 
15.04 Hébergement organisateur 4 2jours 80 40 2 
17.01 Sécurité 1jour 160 8 20 
17.02 Gratification jury 2jours 3403410 
59 TOTAL COMPOSANTE 50 1 140 
32.01 Confection de banderoles publicitaires 320408 
32.02 Confection de Tee-shirts publicitaires 1 7484437 
32.03 Confection et distribution affiches publicitaires 300300 

32.04 Crieurs publics 2jours 20201 
32.05 Organisateurs soirée de gala 5001050 
32.06 orchestre d'animation 1jour 2002001 
32.07 communiqué radio 68 17 4 
32.08 Location salle de soirée 1jour 2502501 
32.09 Filmage 3jours 80 801 
32.10 Confection cartes d'invitation 1001001 
32.11 Rafraîchissement 72721 
59 TOTAL COMPOSANTE 50 3 658 
53 divers 200200 1 
59 TOTAL COMPOSANTE 50 200 
 
TOTAL GENERAL : 4 998 
 

 

(c) K. Edem AKOLI - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 29.03.2007
- Déjà 2427 visites sur ce site!